Close
Besoin de plus d'options? Parcourez les emplois par Entreprise, Date d'affichage, Titre de poste, et plus de fonctions
Recherche
L’expérience du travail au Canada pour les immigrants et les nouveaux arrivants

L’expérience du travail au Canada pour les immigrants et les nouveaux arrivants

Par Mark Swartz
Collaborateur de Monster

Vous venez d’arriver au Canada ou vous songez à immigrer dans ce pays pour y trouver du travail? Il importe que vous sachiez que les employeurs d’ici pourraient vous demander si vous avez de l’« expérience du travail au Canada ».

Ça peut vous sembler bizarre comme question, vous qui venez d’un pays étranger. Vous avez sans doute plusieurs années d’expérience professionnelle et de bonnes références dans votre pays d’origine. Mais cela ne suffira peut-être pas à convaincre les employeurs canadiens de votre valeur.

En quoi donc consiste « l’expérience canadienne » et comment faire pour l’acquérir (ou la contourner)? Lisez l’article qui suit pour en savoir plus.

Que veulent dire les employeurs par « l’expérience canadienne »?

Selon Jeffrey Lee, spécialiste de l’emploi et coordonnateur de stages au CDI College de Burnaby (Colombie-Britannique), « les employeurs insistent sur l’expérience du travail au Canada parce qu’ils recherchent des employés qui connaissent la culture de l’entreprise, le milieu social et les attentes de l’employeur. »

Comme il y a différentes façons de gérer une situation selon la culture dont on est issu, « on perçoit les nouveaux arrivants ayant de l’expérience du travail au Canada comme étant plus à même de s’intégrer au groupe de travail », ajoute M. Lee. Il souligne également l’importance de faire authentifier ici vos qualifications professionnelles et vos diplômes.

L’expérience du travail au Canada recèle également d’autres facettes. Peter Dudka, chef de programme par intérim, Transition aux programmes d’emploi de l’organisme Polycultural Immigrant & Community Services à Toronto (Ontario), explique que les employeurs favorisent les éléments suivants :
  • Maîtrise du français et de l’anglais, selon votre province de résidence. C’est extrêmement important. L’accent n’a pas d’importance et ce qui compte, c’est de pouvoir exprimer clairement ses idées et de comprendre la terminologie locale.
  • Accréditation locale, pas nécessairement un diplôme de deux ans ou un baccalauréat, mais même le cours le moins long dispensé ici, qui est lié au poste convoité, vous permettra de vous démarquer des autres chercheurs d’emploi.
  • Spécialisation précise – De nombreux nouveaux arrivants offrent plutôt (dans leurs CV ou lors des entrevues d’emploi) une vaste expérience et de nombreuses années études, mais il est difficile de conclure s’ils peuvent occuper ou non un emploi précis.
M. Dudka ajoute à cette liste d’atouts « l’art de savoir se mettre en valeur, un concept étranger à bien des nouveaux arrivants au Canada. Il est lié au point précédent : vous devez être capable de faire ressortir vos points forts dans un domaine particulier. »

Comment acquérir « l’expérience canadienne »?

Pas d’expérience canadienne, pas d’emploi. Pas d’emploi, pas d’expérience canadienne. C’est un cercle vicieux auquel sont confrontés chaque année plusieurs milliers de nouveaux arrivants. Heureusement, il y a des moyens de surmonter cet obstacle.

Voici quelques conseils de Jeffrey Lee, qui a aidé des professionnels de formation internationale à se trouver un emploi. « De nombreux nouveaux immigrants peuvent commencer par faire du bénévolat auprès de divers organismes caritatifs et mettre à profit leurs compétences dans divers projets. »

D'autre part, M. Lee recommande de faire partie d’un groupe de mentorat professionnel où les immigrants qualifiés sont jumelés à des homologues professionnels d’ici afin de discuter avec eux de la façon de se préparer à occuper le poste convoité. L’organisme MOSAIC, en Colombie-Britannique, offre un programme du genre. Il suggère également de faire du bénévolat au sein d’entreprises liées à votre profession, si elles sont ouvertes à l’idée, bien sûr.

Peter Dudka suggère aux immigrants de communiquer avec des organismes régionaux au Canada qui offrent gratuitement de l’aide pour se trouver un emploi. Par le biais de notre agence, par exemple, explique M. Dudka, nous offrons des cours d’anglais avancés, des placements professionnels dans des entreprises canadiennes, des cours de préparation aux entrevues et des activités de réseautage avec des employeurs locaux.

Si vous vivez au Québec, vous pouvez acquérir de l’expérience canadienne en travaillant dans ce qu’on appelle une entreprise d’entraînement. Il s’agit d’entreprises spécialement créées qui interagissent uniquement entre elles. Il n’est pas question ici d’argent ni de salaire. Les entreprises d’entraînement sont des établissements de formation qui vous permettent d’occuper un emploi précis comme s’il existait vraiment. On retrouve une trentaine de ces entreprises au Québec, et une en Ontario. On peut obtenir la liste de ces entreprises sur le site du Réseau canadien des entreprises d’entraînement (RCEE).

Accepter un poste d’un échelon moins élevé pour acquérir « l’expérience canadienne »


Pour faire vos débuts au Canada, vous pourriez envisager d’accepter un poste d’un échelon moins élevé que celui auquel vous êtes habitué. Il vous faudra moins de temps à obtenir un premier emploi offrant un salaire moindre. Même si vous avez l’impression de reculer, sachez que c’est une façon d’acquérir de l’expérience du marché canadien. Et à vrai dire, c’est une approche qu’adoptent souvent un bon pourcentage de nouveaux arrivants.

Veillez toutefois à ne pas accepter d’emplois subalternes offrant peu de perspectives d’avancement. Il conviendrait alors de consulter directement l’une des agences régionales pour nouveaux arrivants indiquées plus haut. Elles vous prodigueront des conseils personnalisés tenant compte de votre situation et de vos besoins. D’ici là, lisez les articles de Monster.ca intitulés Travailler à un salaire moindre : à quel moment est-ce acceptable? et Je suis surqualifié.  

Autres données sur l’expérience canadienne


Selon Jeffrey Lee, certaines industries comme les technologies de l’information (informatique, logiciels, télécommunications) peuvent être moins sévères en ce qui concerne le pays où vous avez acquis votre expérience. Ce domaine permettrait donc d’infiltrer plus facilement le marché canadien. À l’heure actuelle, les informaticiens formés en Europe auront souvent moins de difficultés à faire reconnaître leurs titres de compétences que ceux qui ont été formés en Asie ou au Moyen-Orient.

D’autres immigrants qualifiés peuvent tirer profit d’un programme offert par un organisme sans but lucratif appelé Allies, explique Peter Dudka. Allies a créé un programme de mentorat national dans diverses villes canadiennes. Le mentorat constitue un lien entre un immigrant qualifié et un professionnel canadien établi qui occupe un emploi identique ou connexe. C’est une façon d’aider les nouveaux arrivants qualifiés à intégrer plus rapidement la population active.

Il peut être formidable d’occuper un emploi dans ce merveilleux pays. Il y a toutes sortes de défis et de récompenses pour les immigrants. Il ne fait pas de doute qu’il peut être difficile de faire ses débuts au Canada. Vous vous faciliterez néanmoins la vie si vous êtes prêt lorsque l’interviewer vous demandera : « Parlez-nous de votre expérience canadienne. »

Emplois les plus récents

Tim Hortons
Posted: 12/20/2014
Ajax, ON, L1S 2C1
Home Outfitters
Posted: 12/20/2014
North York, ON, M6A2T9
Leon's
Posted: 12/20/2014
WHITBY, ON, L1N9M3
Leon's
Posted: 12/20/2014
Sherbrooke, QC, J1L3E2
General Dynamics Land Systems
Posted: 12/20/2014
London, ON

Personnalisez vos résultats !  Mettre à jour votre profil

 
 
 

Gestion de carrière

Portraits de carrière
Portraits de carrière
Outil de comparaison
Outil de comparaison

Attirer les candidats

Attirer les candidats
Soyez transparent, affichez la diversité culturelle au travail et faites bon usage des médias sociaux.

Trouver les sources de candidat

Trouver les sources de candidat
L’entrevue doit permettre à un candidat d’apprendre tout ce qu’il doit savoir sur une entreprise.

Filtrer les candidats

Filtrer les candidats
Comment éviter de vous faire avoir par des candidats malhonnêtes.

Performance des employés

Performance des employés
Approchez l’établissement d’objectifs selon le processus SMART.

Pour chercheurs d'emploi

Gestion de carrière
Prenez votre carrière en main.
Outil de comparaison
Voyez comment se compare votre salaire à celui des autres du domaine.
Portraits de carrière
Decouvrez différentes carrières.
Modèles de CV
Inspirez-vous de nos divers modèles de cv.
Modèles de lettres de présentation
Inspirez-vous de notre variètè de lettres de présentation.
D'autres astuces de carrière

Pour employeurs

Réseau d'annonces carrière
Annoncez sur le réseau de sites partenaires de Monster et rejoignez plus de candidats.
Page d'accueil de recrutment
Trouvez les meilleurs candidats pour votre entreprise grâce aux solutions de recrutement Monster.
Affichages de postes
Annoncez votre poste auprès de millions de chercheurs d'emploi!
Recherche de CV
Choisissez des candidats qui rencontrent vos critères.
Centre de ressources RH
Article de RH en vedette.

Médias sociaux

Aide carrière sur Facebook
Suivez Monster.ca sur Facebook. Posez vos questions et trouvez vos réponses en matière de carrière.
Les abonnés Twitter de Monster.ca!
« Tweetez » dans nos discussions sur les conseils de carrière abordant un large éventail de sujets et de domaines.
Monster.ca sur YouTube
Le répertoire de vidéo de Monster.ca sur You Tube. Voyez et entendez des conseils de carrière!

Autres liens

Application pour iPhone et iPod Touch
Téléchargez l'application Monster pour iPhone et iPod Touch.
Profils d'entreprises
Obtenez les renseignements dont vous avez besoin à propos de l'entreprise.
Comparez les salaires
Outil de comparaison de salaire.
Chercher des emplois:
A propos de Monster | Monster recrute | Choix de pub | Nos partenaires |
Conditions d'utilisation | Centre de confidentialité | Centre d'accessibilité | Centre d'aide | Centre de sécurité | Nous contacter | Plan du site | Mobile
©2014 Monster – Tous droits réservés U.S. Patents No. 5,832,497; 7,599,930 B1; 7,827,125 et 7,836,060 MWW - - V: 2014.11.10.17-205
eTrustLogo